Diverses applications de la thermographie

Les possibilités d'utilisation de la thermographie infrarouge sont aussi multiples que variées : les développer toutes serait impossible. Nous avons choisi de présenter dans cette page quelques applications plus insolites mais tout aussi intéressantes, que notre société a eu l'occasion de mettre en pratique.

Thermographie d'un terril en combustion.

Les terrils sont des collines formées par l'amoncellement de déchets d'exploitation minière. Certains d'entre eux renferment encore 5 à 15 % de charbon résiduel. Dans certaines conditions, des réactions d'autocombusion peuvent avoir lieu, occasionnant des glissements de terrain, des émissions de gaz nocifs ou explosifs. La thermographie permet de visualiser les zones à risques, leur température et donc, d'assurer la surveillance du terril et la sécurité des riverains.

TOP

Recherche de rejets (clandestins ou non) dans les cours d'eau.

Certaines entreprises rejettent leurs eaux de refroidissement dans les rivières. Il est possible d'étudier l'impact de ces rejets en matière de pollution thermique des rivières. Il est également possible de localiser les rejets clandestins (par exemple, une habitation qui rejetterait ses eaux usées directement à la rivière), simplement en effectuant une thermographie le long des berges.

TOP

Contrôle d'un site d'incendie.

Les pompiers peuvent faire appel à la thermographie pour s'assurer qu'il n'y a plus de feu couvant sous les décombres d'un bâtiment, avant toute intervention visant à assainir le site.

TOP